Doit-on déclarer ses revenus d’emploi étudiant, job d’été ou stage ?

By | Les conseils | No Comments

Alors qu’un étudiant sur cinq cumule emploi et études, au moment de la déclaration de revenus on ne sait plus quoi faire !

Job étudiant ou job d’été :

Les revenus issus d’une activité salarié ne sont pas imposables si vous avez moins de 25 ans et si cela ne dépasse pas 3 fois le montant mensuel du Smic, soit 4.400 euros (2017).

Stage :

Vos indemnités de stage sont imposables. Mais elles sont exonérées si vous ne dépassez pas le montant annuel du Smic soit 17.763 euros. Autrement dit, quasiment tout le monde est bien en dessous de cette somme.

Important : Votre bourse d’études sur critères sociaux et votre aide personnalisée au logement (APL) ne sont pas à déclarer.

De plus, n’attendez pas le dernier moment pour envoyer votre déclaration en ligne. La date buttoir varie selon les régions.

Sources : www.economie.gouv.fr/particuliers/

ARTICLE 6 : Le métier de DJ

By | Les zooms métiers | No Comments

Vous et la musique ?

Pour vous la musique représente un endroit où l’on peut s’évader lorsque l’on a des problèmes, lorsque l’on est stressé, triste, heureux ou même rêveur ? La musique prend une part importante quant à vos choix personnels et professionnels ?
Vous avez appris seul dans votre chambre ou grâce à des petites formations auxquelles vous avez participé ? Vous maîtrisez à merveille votre table de mixage et les logiciels de MAO ?
Vous avez également déjà géré la musique dans des soirées pour les amis, des repas de famille ? Vous avez même déjà eu des contrats pour un ou deux événements de votre région ? Plus qu’une simple passion, mixer de la musique est devenu un métier à part entière à vos yeux.
Vous savez qu’être DJ est une seconde vie pour vous, vous êtes passionné par votre travail et en plus de cela vous observez qu’en tant que DJ vous savez parfaitement faire bouger votre public !
Alors vous pouvez dorénavant télécharger notre application staffbooker pour profiter de nos services et de la visibilité de notre solution.

Une passion qui peut rapporter de l’argent

Votre passion a la chance d’être considérée comme un travail et tout travail mérite salaire, donc concernant la rémunération, il faut se rappeler que le métier de DJ est considéré comme un travail d’intermittent du spectacle : il est donc payé à la soirée ou à la journée en fonction des événements. Cette rémunération est variable d’une prestation à une autre selon différents critères. En effet, le salaire obtenu varie selon votre notoriété, selon ce que vous pouvez rapporter à l’organisateur de l’événement, selon des critères de localisation…


L’avenir des dj en france

Il est aujourd’hui difficile de se démarquer dans ce milieu qui attire de plus en plus de prétendants mais la demande de travail dans ce secteur, elle, ne cesse d’augmenter.

En effet, il n’y a pas que dans les clubs que vous pouvez exercer cette profession. De plus en plus de bars, restaurants, ou organisateurs de soirées font appel à des DJ. Et c’est là que Staffbooker rentre en jeu pour vous faciliter la démarche dans vos recherches de collaborations avec différents événements. En effet, un seul profil à remplir avec le plus de compétences possible ainsi que vos expériences détaillées sont nécessaires pour accéder à différentes demandes de prestations, en un clic vous pourrez contacter l’organisateur et proposer un rendez-vous afin de montrer ce que vous valez et ainsi vous démarquer des autres.
En tant que DJ, vous travaillerez de nuit et souvent le week-end. Un rythme de vie difficile à maintenir sur le long terme… c’est pourquoi la plupart des DJ se reconvertissent à partir d’un certain âge. Les possibilités d’évolution sont diverses : devenir technicien du son ou gérant d’une boîte de nuit, travailler dans une maison de disques, etc.

J’espère que cet article vous a plu, je vous dis à très bientôt pour de nouveaux conseils,

L’équipe Staffbooker !

ARTICLE 5 : 5 bonnes résolutions pour trouver un job en 2018

By | Les conseils | No Comments

Plus que quelques heures et nous entrerons dans une nouvelle année, et qui dit nouvelle année dit bonnes résolutions ! Avez-vous fait votre to-do list ? Eh bien nous oui : un de nos objectifs en 2018 est de vous aider dans votre carrière professionnelle ! Et pour cela, on vous a concocté une recette magique en 5 étapes pour décrocher le job qui vous correspond.

 

Faites des recherches ciblées

Avant de commencer toutes recherches, posez vous quelques instants et réfléchissez à ce qui vous plait vraiment. Quelles compétences et quels centres d’intérêt vous avez. Quels métiers sont à votre portée grâce à votre formation. Seulement ceci fait, vous pourrez commencer vos recherches efficacement. Beaucoup de plateformes sur internet relaient des offres d’emploi de tout genre (pôle emploi, indeed, pacajob…) mais aussi pour des secteurs bien précis comme nous avec l’événementiel (cf. notre application Staffbooker, disponible sur IOS et Android). Ainsi vous aurez plus de chances de trouver une offre qui correspond à votre profil

Créez un CV percutant

Que vous trouviez une offre d’emploi sur internet ou n’importe où ailleurs, on vous demandera toujours votre CV. En quelques coups d’œil, le recruteur doit savoir qui vous êtes, ce que vous avez déjà fait, ce que vous savez faire et surtout ce que vous voulez faire. Adaptez votre CV à l’offre, tout en restant vous-même. Par exemple, si vous chercher un poste d’hôtesse dans une entreprise, vous pouvez le mentionner en tête de votre CV. Vous pouvez toujours jeter un œil à l’article connexe pour plus de conseils concernant la réalisation d’un CV efficace. – (Lien à venir) –

Préparez votre entretien d’embauche

Vaut mieux être sûr de soi lors d’un entretien que pas assez. Bien sûr, il faut savoir doser car trop d’assurance peut être perçu comme de l’arrogance ! Ceci dit une bonne préparation vous permettra de démontrer votre volonté sans balbutier mais aussi de diminuer votre stress ou cacher votre timidité. En gros, préparation réussie = clarté + efficacité + état d’esprit positif – stress !

Gardez un bon état d’esprit quelle que soit la réponse

Ce conseil est surement le plus important de tous, car le mental prime sur tout ce que vous faites. Si vous êtes plein de bonne volonté, cela se verra dans votre attitude mais surtout dans vos actes. A l’inverse si vous vous démoralisez vous aurez peu de chance de décrocher un contrat. Donc le mot d’ordre du jour : Positive mind !

Si vous décrochez le contrat, ne vous emballez pas trop vite, car le recruteur attend de vous que vous fassiez vos preuves. Sinon, poursuivez vos recherches, n’abandonnez pas, dîtes vous que vous n’avez simplement pas frappé à la bonne porte 😉

Soyez prêt à faire des sacrifices s’il le faut

Selon la région ou le type d’emploi il n’est pas toujours facile de trouver le dit travail… et encore moins selon nos préférences. Concernant événementielle en France par exemple, vous trouverez certainement plus d’opportunités autour des pôles dynamiques comme Paris, Lyon, Bordeaux ou la Côte d’Azur. Seriez-vous prêt à faire les changements nécessaires pour obtenir ce que vous voulez ? Dans le cas contraire, activez votre réseau !

Nous espérons que ces conseils vous seront utiles !

Souvenez-vous : nouvelle année = bonnes résolutions ! En les tenant jusqu’à atteindre vos objectifs, vous verrez que les efforts fournis n’ont pas été vains !

On vous dit à très bientôt,

L’équipe de StaffBooker

ARTICLE 4 : Les opportunités professionnelles grâce aux marchés de Noël

By | Les conseils | No Comments

L’hiver… Une période où le chaud soleil d’été laisse place à un vaste paysage blanc. Une période de fêtes qui s’enchainent, accompagnées des plus belles décorations. Le dernier mois de l’année est mis à l’honneur avec ces allées bordées de chalets dégageant des effluves de vins chauds… Que vous vous trouviez dans les plus grandes villes du monde comme dans les plus petits villages, même devant votre film du dimanche après-midi qui passe à la TV en ce mois de décembre, les marchés de Noël ne sont inconnus à personne !

Un peu d’histoire…

Le marché de Noël tire ses origines du « Marché de Saint Nicolas » instauré en 1294 à Vienne. Celui-ci perdure jusqu’au XV° siècle, avant de se transformer en « marché de Noël », en s’implantant principalement en Alsace (avec le mythique marché de Noël à Strasbourg) et dans les pays d’Europe de l’Ouest.

Un important renouveau, considéré comme commercial, a eu lieu au milieu des années 1990. De nombreuses villes en Europe instaurent leurs propres marchés de Noël avec des chalets et même des attractions.

Aujourd’hui, la mondialisation a permis d’étendre cette tradition européenne sur toute la planète. Même l’hémisphère Sud fait pousser des sapins verts en plein été austral.

Les opportunités qui s’offrent à vous :

Agent de sécurité

Dus aux attentats terroristes en hausse ces dernières années, le gouvernement a adopté récemment la posture Vigipirate « Transition 2017-2018 », qui met l’accent notamment sur « la sécurité des grands espaces de commerce lors […] des marchés de Noël ».

Des périmètres de sécurité sont donc définis dans chaque ville, avec des agents postés à chaque entrée, en plus des patrouilles de police et des portiques détecteurs de métaux. Cette année, la municipalité de Strasbourg a recruté 140 agents de sécurité issus du privé.

Vendeur – stands

Quantité d’entreprises qui ont un stand dans les marchés de Noël recrutent en CDD des vendeurs qui ont un excellent sens de la communication et une aisance relationnelle. Les missions varient selon les recruteurs : accueil, préparation, restauration rapide, vente et encaissement.

Animateur : dans la peau du Père/Mère Noël

Qu’est ce qu’un marché de Noël sans Père Noël accompagné de sa chère et tendre ?! Si incarner ces personnages, vous prêter au jeu des photos avec les enfants, raconter des histoires et distribuer des bonbons aux enfants vous enchante, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Pour chacun des postes, les horaires de travail et la rémunération sont à l’appréciation des recruteurs.

Nous espérons que vous trouverez votre bonheur en cette période de fêtes !

On vous dit à très bientôt,

L’équipe de StaffBooker

ARTICLE 3 : La Team Staffbooker

By | Les interviews | No Comments

L’équipe Staffbooker a été soigneusement recrutée par Arnaud Rochette le perfectionniste CEO de la start-up Niçoise. Il choisi donc de miser sur les meilleurs dans leur domaine afin d’optimiser ses chances de réussite, il peut ainsi compter sur ces 3 développeurs d’Epitech Nice, Serge Heitzler en 5ème année, Camille Chambefort et Alexandre Leick tous deux en 2ème année. Enfin, il a recruté récemment Eléa Reggiani, une étudiante de SUPDEWEB Nice pour l’épauler sur sa stratégie e-marketing.

Ci dessous j’approfondis un peu plus chacun des profils.

Arnaud Rochette, CEO and co-founder :

Arnaud est le co-fondateur de Staffbooker et il en assure le fonctionnement au quotidien. Son rôle est de faire connaître son service au plus grand nombre, de le vendre aux agences de recrutement et de gérer la gestion de la startup.

Avant de créer Staffbooker, il fut CEO d’une précédente startup et encore avant, il était Sales Manager dans le secteur du bâtiment. Il est diplômé d’un Bachelor EDHEC. Il anime la communauté des Alumni EDHEC sur la Côte d’Azur et il adore organiser des conférences sur des thématiques différentes.

Serge Heitzler, Lead IOS Developer :

Serge est le responsable technique de Staffbooker. Il s’assure du bon fonctionnement des différents services de Staffbooker ainsi que leur évolution. Il est présent dans l’entreprise depuis sa création (2014) et a commencé en tant que développeur stagiaire. Il est également dans l’encadrement de son école d’informatique (Epitech Nice).

Camille Chambrefort, IOS Developer :

Camille est développeur iOS et Webdesign. Il assure le bon fonctionnement de l’application iPhone et du back office. Mettant toujours design et user experience à l’honneur, son souhait le plus cher est de donner à l’utilisateur la meilleure expérience digitale, quel que soit le support.

Fort de son expérience dans le monde commercial et après un diplôme de l’université de Coventry en Angleterre, il décide de s’adonner entièrement à sa passion : le développement informatique et se lance donc dans un cursus de développement au sein d’Epitech Nice.

Son expérience commerciale couplée à son expérience technique lui permettent d’aborder les problématiques avec un oeil à la fois adapté aux besoins du marché mais également aux réalités et limites imposées par la technologie dont il cherche constamment à repousser les limites.

Alexandre Leick, Android Developer :

Alexandre est l’un des développeurs de Staffbooker. Son rôle au quotidien est d’assurer le fonctionnement de la suite logiciel de la startup. Actuellement étudiant à Epitech, Alexandre souhaite continuer son investissement au sein de Staffbooker tout au long de son cursus. Il anime l’association E-mma, qui a pour but de favoriser l’insertion des femmes dans le milieu du numérique.

Eléa Reggiani, Chef de projet digital :

Etudiante à Supdeweb Nice, Eléa décrochera le diplôme de chef de projet du digital, son cursus lui permet d’aborder tous les nouveaux métiers liés au digital, elle peut ainsi mieux appréhender le monde “startup” chez staffbooker et peut aider Arnaud Rochette sur différents points tels que le trafic management, le webmarketing, la prospection…

ARTICLE 2 : Les métiers de l’événementiel : Le métier d’hôtesse

By | Les zooms métiers | No Comments

 

Qu’est-ce qu’une hôtesse, que fait-elle? Quel type de tâches les hôtesses réalisent ?
Pour comprendre l’environnement d’un (ou une) hôte(sse) nous avons écrit cet article pour mieux cerner cette fonction.

L’hôtesse d’accueil en général.

Tout d’abord, l’hôtesse d’accueil est un poste important dans le secteur de l’événementiel . Dans presque tous les cas, les emplois d’hôtesses comprennent la représentation des entreprises sur les foires, les congrès et les événements, ainsi que les emplois de service et de restauration. Chaque mission est différente, mais il y a bien une chose en commun: on travaille toujours pour des clients et on doit s’adapter à leurs directives spécifiques. Naturellement, cela n’est valable que dans des limites plutôt restrictives; aucun client ne vous donnera des tâches que vous ne pouvez pas terminer. De manière générale, les tâches d’un(e) hôte(sse) peuvent être réparties dans les domaines d’activité suivants : bureau d’information, restauration, modélisation, promotion, marche, acte de vente et autres tâches diverses. Tout cela vous sera brièvement expliqué ci-dessous.

Les tâches d’un(e) hôte(sse) d’accueil.

Au bureau d’information, différentes tâches attendent un(e) hôte(sse). Entre autres choses, on sert de premier contact pour les visiteurs de la foire, du congrès ou de l’événement. Les hôtes(ses) du bureau d’information sont chargé(e)s de fournir une aide rapide et élémentaire à toute personne qui les contacte. Habituellement, le briefing initial avant l’événement vous donnera des informations adéquates sur ce qu’il faut dire aux visiteurs ou intéressés, ainsi que tout ce qui est important en ce qui concerne le travail.
De temps en temps, une hôtesse devra également effectuer une accréditation. C’est surtout le cas pour les événements qui ne sont accessibles qu’avec un ticket ou une invitation. Souvent, ces billets peuvent avoir des spécifications différentes, donnant accès à différentes zones. Le travail d’un(e) hôte(sse) peut être de s’assurer que tous les invités ont le droit d’entrée. On peut aussi avoir à vérifier un nom ou une liste d’invités.

Hôte(sse) de restaurant/buffet

L’un des emplois d’hôte(sse) les plus communs sur une foire est l’aide à la restauration, bien que les tâches peuvent varier. Normalement, on est tenu de distribuer des collations ou des boissons aux invités. Un(e) hôte(sse) doit veiller à ce qu’il y ait toujours suffisamment de collations ou de boissons disponibles.
Les emplois de restauration peuvent également avoir lieu en dehors des foires. Les hôtes(ses) peuvent être employé(e)s pour des événements d’entreprise, des présentations de produits ou des congrès.

Hôtesse Mannequin

La présence d’hôtesses mannequins dépend beaucoup de la branche concernée. Les hôtesses mannequins sont principalement réservées aux curateurs d’événements dans des secteurs où sont représentées de nombreuses grandes entreprises. C’est le cas par ex. du secteur du jeu vidéo et l’industrie automobile. Ceci est probablement lié au besoin des fabricants de se démarquer de leurs concurrents.
Les tâches d’une hôtesse mannequin sont principalement axées sur la présentation du produit. Les fabricants veulent que leurs clients potentiels transfèrent l’attractivité d’une hôtesse au produit alors qu’elle se tient à côté. Cette tâche d’hôtesse est peut paraître la plus «facile» parmi les autres tâches d’une hôtesse; mais elle en reste toujours très exigeante, étant donné l’exposition constante du public, ainsi que le ports d’escarpins sur plusieurs heures d’affilées !

Hôtesse de Promotion

Les emplois de promotion sont souvent axés sur l’acquisition de nouveaux clients. On est invité à convaincre un client des avantages d’un produit inconnu. Par conséquent, le travail d’une hôtesse est d’attirer l’attention et de propager l’envie d’avoir ce produit.
Différentes actions sont utilisées pour atteindre l’objectif d’attirer les clients. Dès que l’on a attiré l’attention d’un client potentiel, la tâche d’une hôtesse est d’établir une conversation et, après avoir expliqué les spécifications du produit, le convaincre de ses avantages.
Très souvent, les promotions sont commandées par des sociétés de style de vie. Par exemple, les Red Bull Mini Coopers modifiées de Red Bull sont largement connues. De même, l’industrie du tabac et ses nombreux fabricants de cigarettes effectuent beaucoup de promotions.

Hôtesse de prospection

Les tâche d’hôtesse de prospection sont très similaires aux tâches d’hôtesse de promotion. Il arrive souvent qu’une entreprise demande à un ou plusieurs hôtes ou hôtesses d’incarner une mascotte ou quelque chose de similaire. La ou les hôtesse (s) recevront des costumes uniformes pour essayer de gagner de l’attention.
Ainsi, l’hôtesse doit alors se tenir disponible pour des photos avec des visiteurs ou des clients. Ce n’est pas souvent un poste compliqué car de nombreux clients sont trop timides pour demander une photo.

Hôtesse en conseil vente

De temps en temps, le conseil-vente fait partie d’un travail d’hôtesse. Si une hôtesse a beaucoup d’expertise dans un certain domaine, elle peut également prendre des parties de ventes-consultation pour aider l’équipe de vente de l’exposant respectif. C’est plutôt rare, mais les emplois comme ceux-ci sont très bien payés.
Habituellement, l’hôtesse fournira un premier contact produit pour le client potentiel et transmettra ensuite la conversation à un vendeur sur place.

Hôtesse VIP

Si des personnes importantes, par ex. cadres, politiciens ou personnalités publiques, doivent être pris en charge lors des événements, cette tâche est assurée par des hôtesses VIP. Ici, une apparence séduisante et à la fois solide, ainsi que de très bonnes compétences linguistiques sont nécessaires. Une éducation générale relativement bonne, un talent d’organisation de base arrondissent le profil. Les hôtesses VIP ont pour seule tâche d’assurer le confort et le bien-être des invités. Cela signifie qu’ils sont indirectement responsables de la restauration, même s’ils ne le font généralement pas eux-mêmes. De plus, il faut être capable de bien communiquer, car une hôtesse VIP est la première personne-contact pour les invités.

ARTICLE 1 : Interview d’Arnaud Rochette, CEO de StaffBooker

By | Les interviews | One Comment

Pour démarrer notre blog nous voulions commencer par mettre en avant l’équipe qui est derrière ce projet. Donc quoi de mieux que de commencer avec le créateur de cette idée ?

En effet, Staffbooker est son bébé, il l’a créé, l’a vu naître et grandir et nous avons décidé d’interviewer Arnaud Rochette le CEO de cette innovante start-up.

Bonjour Arnaud, tout d’abord parle-nous un peu de toi et de ton parcours ?

J’ai aujourd’hui 32 ans, je suis diplômé de l’EDHEC BBA où je me suis spécialisé en Marketing et Entrepreneurship. J’ai d’abord été Chargé d’affaires dans le secteur du bâtiment pendant 4 ans avant de vouloir être entrepreneur. Je suis parti quelques mois aux USA pour m’imprégner de la ferveur de la Silicon Valley. Quand je suis rentré, j’ai monté une 1ère startup qui était une application mobile de Mode. Ensuite j’ai accumulé des centaines d’heures dans l’événementiel pour me rendre compte qu’il manquait un outil performant pour le recrutement.

Si tu pouvais me décrire Staffbooker en un mot, lequel choisirais-tu ?

RENCONTRES.

Car j’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui m’ont inspiré, qui m’ont aidé et qui me permettent encore aujourd’hui de faire de Staffbooker la référence dans le domaine. Si l’on est pas un minimum curieux et enthousiaste, cela ne sert à rien de monter des projets.

Raconte nous comment est née l’idée StaffBooker ?

J’ai successivement fait plusieurs jobs dans l’événementiel : hôte, chef-hôte, voiturier, serveur, barman, manutentionnaire, etc. J’ai donc été au cœur de la problématique que Staffbooker résoud aujourd’hui. En tant que candidat je devais répondre aux sollicitations rapidement, donner mes disponibilités et gérer les différents employeurs. Lorsqu’avec la Directrice d’une agence de recrutement, nous avons évoqué le sujet, on a décidé de lancer un 1er prototype. Ensuite nous n’avons pas cessé de le faire évoluer.

Comment as-tu choisi de t’entourer ? Pourquoi des stagiaires ?

J’avais déjà un noyau dur de développeurs avec qui je travaille depuis 2014. Nous avons renforcé les équipes progressivement pour aboutir à une solution logicielle de haut niveau. Certains d’entres eux, sont employés par l’entreprise, d’autres sont freelances et d’autres encore sont là en tant que stagiaires car ils ont encore des études à finir. La moyenne d’âge est basse et ils ne manquent pas de ressources et d’envie.

Qui sont tes concurrents ? Qu’as-tu de mieux qu’eux ?

Quand on a commencé le projet, on n’avait pas de concurrents directs. Ces derniers temps, on a repéré quelques projets qui semblent similaires au premier abord mais qui finalement ne répondent pas à toute la problématique. La stabilité et la sécurité de leur plateforme ne sont pas à la hauteur comparé à nos investissements. Nous avons investi pas loin de 60.000 euros en R&D en 18 mois. De plus, nous avons conçu la solution à partir des contraintes que rencontrent nos clients au quotidien sur le terrain. Nous pouvons donc prétendre qu’on propose l’outil le plus adéquat pour les recruteurs dans l’événementiel.

Quels sont les objectifs pour 2018 ?

Pour l’année qui vient, nous avons encore de beaux chantiers techniques pour apporter encore plus à nos clients. Notre principale préoccupation est de leur offrir un logiciel le plus performant et le plus efficace possible.

Nous allons également recruter une force commerciale partout en France afin de répondre à toutes les sollicitations.

Et puis nous avons encore de beaux projets en tête comme par exemple devenir la plateforme de référence pour les jobs à pourvoir aux JO 2024 de Paris.

C’est fini pour cette interview ! Retrouvez-nous la semaine prochaine pour un nouvel article (on vous fera un peu attendre pour découvrir le reste de l’équipe histoire de changer un peu de thème !)